Quoi de neuf dans nos vignes??

29-11-2017

Après avoir planté de l orge et de la Vesce dans les parcelles en repos avant une plantation prévue en 2019, nous semons de l orge, en phase d observation, dans les rangs de quelques parcelles (Prieuré, Bassin, St martin, Cimetière, Ecurie sur les CDR et Vieille vigne, Martin et Jardin en CTN). Ceci pour plusieurs raisons :

- Les céréales comme de l orge sont capables de faire des racines de plusieurs dizaines de Km. Ce réseau va émietter la surface du sol (à défaut de plonger si le sous-sol est trop compact ). Ceci va permettre d'oxygéner la surface du sol,
- les céréales qui vont se développer vont puiser (donc retenir) les fertilisants susceptibles de migrer dans les nappes phréatiques au cours de l'automne et de l'hiver. Elles les relargueront quand on les tondra. Elles serviront de nourriture à la flore du sol qui vit en interaction avec la surface.
- Lorsqu'on les détruira mécaniquement, les racines vont mourir et servir de nutriment aux micro-organismes vivant dans les couches les plus profondes du sol. L'endroit où les racines se trouvaient dans le sol formeront des conduits par lesquels les eaux de pluie et l'air pourront pénétrer... La vie pourra alors continuer sa propagation dans les profondeurs du sol afin qu'il retrouve son dynamisme. C'est un point nécessaire à l'expression du terroir dans nos vins.

  Si vous êtes interessés par les pratiques de bon sens dans les vignes, nous vous invitons à découvrir l'ouvrage intitulé "Pur Jus" de Justine Saint Lô et Fleur Godart qui partagent leur tour de France pour transmettre le retour d'expérience de nombreux vignerons.

Retour au sommaire   |   Voir l'actualité   |   < précédente    suivante >